Déshumidificateur : Top 2021, avantages, inconvénients et critères à prendre en compte pour une maison saine.

Un déshumidificateur est un appareil destiné à réguler le taux d’humidité relative d’une pièce afin d’éviter inconfort pour les habitants et de préserver la salubrité du domicile en évitant l’apparition de moisissures ou la prolifération de nuisibles tels que les acariens.

Voici notre Top déshumidificateur 2021 des déshumidificateurs à compresseur autrement appelés déshumidificateurs à condensation, ainsi que notre guide pour comprendre ce que c’est, comment ca marche et quels sont les critères importants à prendre en compte en fonction de votre habitation et de vos besoins qui peuvent être spécifiques.

Meilleurs déshumidificateurs
Capacité
Réservoir / Drainage *
Surface
Prix moyen
Meilleures offres
Inventor Fresh R290 FRS-12LEU
Notre conseil
Capacité
12l/j
Réservoir / Drainage
2.1l/oui
Surface
≃20m²
Prix
Env. 120€
Pro Breeze PB-06-EU-FBA-2
Le plus populaire
Capacité
12l/j
Réservoir / Drainage
1.8l/oui
Surface
≃15m²
Prix
Env. 150€
Suntec DryFix 20 Design
Rapport prix/extraction
Capacité
20l/j
Réservoir / Drainage
5.3l/oui
Surface
≃ 50m²
Prix
Env. 170€
Trotec TTK 51E
La marque réputée
Capacité
16l/j
Réservoir / Drainage
2.3l/oui
Surface
≃30m²
Prix
Env. 140€
De'Longhi DD230P
Le plus puissant
Capacité
30l/j
Réservoir / Drainage
7l/oui
Surface
≃70m²
Prix
Env. 320€

* ‘Drainage‘ indique la présence ou non d’un système d’évacuation de l’eau en continue. Ce dispositif permet de contourner le bac et d’évacuer l’eau par un tuyau. Attention cependant, à part certains modèles comme le De’Longhi, ces systèmes ne sont pas munis de pompes et l’évacuation devra se situer sous la sortie du tuyau.

Les différents types de déshumidificateurs

Déshumidificateur chimique

Le déshumidificateur chimique se présente sous la forme d’un petit bac contenant un produit chimique qui va condenser l’humidité ambiante afin de faire baisser l’hygrométrie.

Pas cher, sans entretien et sans consommation électrique, il a pour désavantage une efficacité vraiment très faible et qu’il vaut mieux le tenir hors de portée des enfants et des animaux domestiques à cause justement des produits chimiques qui se trouvent dans la cartouche mais également dans l’eau récupérée. Utile pour une placard ou une armoire, il n’est cependant pas efficace pour déshumidifier correctement une pièce entière.

Déshumidificateur à compresseur

Le déshumidificateur classique dont il est question dans cet article. Comme tous les déshumidificateurs, à part les chimiques, il doit être relié à une alimentation électrique. Il est le plus performant de tous et le plus adapté à un usage domestique.

Le ventilateur aspire l’air humide. Celui-ci est envoyé sur un condenseur qui refroidi l’air ce qui fait condenser l’humidité sous forme de gouttes, puis l’air une fois asséché est réchauffé et renvoyé dans la pièce.

Plus la température de la pièce est élevée et l’hygrométrie de la pièce importante, plus il sera efficace. Mais à températures basses, son efficacité est beaucoup plus limitée.

Déshumidificateur à adsorption

Non pas d’erreur de frappe ; on parle bien d’adsorption avec un ‘D’ et pas d’absorption. Absorber signifie laisser pénétrer et retenir (comme une éponge) alors que l’adsorption fixe à la surface. C’est le principe des litières pour chat. Ce principe utilise un disque sur laquelle se trouve une substance spéciale (du silicagel le plus souvent) qui va retenir l’eau et l’évacuer dans le bac de récupération. Il peut donc fonctionner à des températures plus basses que les modèles à compresseur mais est moins puissant en version grand public et le plus souvent destiné à de petites surfaces non chauffées (cave, cellier, garage, etc). Vous pouvez consulter les caractéristiques de ce modèle si vous désirez déshumidifier une pièce froide.

Déshumidificateur à effet Peltier

Encore un autre procédé : l’effet Peltier. On est la sur du mini puisque l’appareil utilise un composant électronique pas beaucoup plus gros qu’une pièce de monnaie pour refroidir l’air et condenser l’eau. Les rendements sont très faibles mais l’appareil est très petit, consomme très peu et est totalement silencieux. Comptez une pièce de 5m² maximum et une capacité maximale de 0.5 litres par jour. Le Pro Breeze mini Compact en est un bon exemple.

Quel déshumidificateur pour quel usage

En fonction du volume de la pièce, et la température ambiante, nous vous conseillons d’utiliser le système le plus approprié. Les facteurs à prendre en compte pour bien choisir son déshumidificateur sont la température et le volume de la pièce à traiter.

  • Petits espaces fermés < 10 m³ : Déshumidificateur à effet Peltier ou Adsorption
  • Pièces avec des températures entre 1 et 10°C : Déshumidificateur à adsorption
  • Pièces avec des températures entre 10 et 35°C : Déshumidificateur à compresseur
  • Assainissement après un dégât des eaux : Modèle à adsorption professionnel.

Avantages et inconvénients d'un déshumidificateur à compresseur

Avantages

Il est la façon la plus simple de faire baisser l’hygrométrie d’une pièce rapidement et efficacement. Ils sont en général mobiles et la puissance des modèles à compresseur est impressionnantes, pourvu que vous ayez un modèle adapté au volume de la pièce que vous souhaitez traiter. Ils Facile à mettre en œuvre et leur consommation électrique est faible.

Inconvénients

Si vous n’avez pas d’évacuation d’eau à proximité ou si le déshumidificateur n’est pas équipé de drainage en continu, il va falloir vider régulièrement le bas de récupération d’eau. D’autre part, la présence d’un ventilateur et d’un compresseur émet un peu de bruit.

Taux d'humidité idéal

Humidité absolue et humidité relative

Il faut bien comprendre ce que l’on entend par ‘humidité de l’air’. On la mesure sous deux formes ; l’humidité absolue qui s’exprime en grammes. C’est le poids de l’eau contenue dans 1m3 d’air et l’humidité relative (HR), ou hygrométrie, qui est le pourcentage de saturation de l’air en vapeur d’eau qui s’exprime en pourcentage. Nous simplifions volontairement car la pression entre en ligne de compte. Si vous voulez tout savoir à ce sujet, nous vous invitons à consulter ce lien.

Plus l’air est chaud, plus il peut contenir d’eau. Voici un tableau qui vous aidera à comprendre.

Note

Pour les chambres d’enfants, on préconise généralement un taux d’hygrométrie de 50 à 60%. Un air trop sec peu nuire à leur système respiratoire encore en formation et rendre difficile l’évacuation des mucosités ce qui peut provoquer des irritations pulmonaires comme les bronchites et bronchiolite.

Quantité Maximale de Vapeur d'Eau par mètre cube d'air
Température en °C -10 0 10 20 30
Quantité de vapeur max. en g/m3 2 4,5 9,5 17 30

Prenons un exemple pour mieux comprendre le rapport entre humidité absolue et relative.

Imaginons un mètre cube d’air à 10°C, saturé en eau. Il contiendra donc 9.5g d’eau et l’humidité relative(H.R.) sera de 100%. Montons la température. Il fait maintenant 20°C. La quantité d’eau n’a pas changé. La quantité d’eau maximale qui peut être présente dans un mètre cube d’air à 20°C est de 17g. Puisque nous n’en avons toujours que 9.5, l’humidité relative est donc désormais de 55.88% (9.5 ÷ 17 x 100).

Comme vous le voyez, la quantité d’eau dans l’air ne change pas, mais l’humidité relative (celle qui nous intéresse) change grandement en fonction de la température.

Si à l’inverse un un mètre cube d’air à 20°C est saturé en eau (100% H.R.) il contient 17g/m3 d’eau. Mais que se passe t’il si on le refroidi ? Eh bien c’est simple. Puisqu’il ne peut pas en contenir plus que 100% baissant la température, il la rejette sous forme de gouttelettes. C’est la buée ou condensation. Et cela, dans une maison, on en veut vraiment pas.

Le taux d’humidité idéal pour la maison et ses occupants

Là aussi, le taux d’humidité idéal va varier en fonction de la température.

Nous vous proposons ce petit tableau pour vous aidez à vous repérer en fonction des conditions que vous jugez adaptées à votre domicile ou bureau.

Tableau de confort température / Humidité Relative
 TempératureHR CorrecteHR Idéale
18°C 40-80% 60-70%
20°C 20-80% 40-70%
22°C 20-70% 40-60%
24°C 20-60% Trop chaud
26°C 30-40% Trop chaud

 

La région dans laquelle vous habitez joue un rôle important dans le taux d’humidité général de votre résidence. Difficile d’avoir un taux d’humidité relative de 40% alors qu’il est de 80% à l’extérieur, surtout si vous avez des VMC ou des aérations.

Pour déterminer en temps réel le taux d’humidité de votre région, nous vous pouvez consulter la carte en temps réelle d’humidité relative d’Infoclimat.

Critères de choix importants

Le type de déshumidificateur en fonction de votre besoin

Comme nous l’avons vu au dessus, au dessous d’une dizaine de degrés, un déshumidificateur à adsorption sera le plus adapté. Au delà, les modèles à compresseur également appelés à condensation seront les plus performants. Pour une très petite surface ou un grand placard ; optez pour un modèle chimique ou à effet Peltier.

La capacité d’extraction

Bien évidemment, plus le déshumidificateur pourra extraire d’eau, mieux ce sera. Cependant il est important de savoir que les indications données en litres par jour par les fabricants restent très théoriques puisqu’elles sont établies le plus souvent pour des volumes d’air de 80% d’humidité à 30°C. Cette capacité d’extraction sera bien plus faible dans des conditions réelles aux alentours des 20°C. La capacité d’extraction va définir la rapidité avec laquelle le déshumidificateur va pouvoir réguler l’hygrométrie.

Le débit d’air

Exprimé en mêtre cube (m3), il représente le volume d’air que le déshumidificateur va traiter au maximum pendant une heure. Plus le déshumidificateur va faire circuler l’air, plus il va être en contact avec l’eau qu’il contient et plus il sera efficace. Malheureusement, ce paramètre n’est que très rarement indiqué de façon clair dans les descriptifs techniques des appareils.

C’est lui qui va permettre de savoir pour quelle surface / volume l’appareil est destiné. Il faut cependant que cette valeur soit en adéquation avec la capacité d’extraction

Volume sonore

Les déshumidificateurs de par le compresseur et le ventilateur font un peu de bruit. Même si celui-ci est assez discret dans une pièce à vivre, il peut être plus génant dans une pièce comme une chambre à coucher.

Manuel ou automatique

Un déshumidificateur à compresseur est équipé d’un hygrostat. C’est la partie de l’appareil qui va déterminer l’hygrométrie (ou le taux d’humidité de l’air si vous préférez) et qui en version automatique va déterminer quand se déclencher et s’arrêter tout seul. La version manuelle se contentera de vous indiquer le taux d’humidité et vous laissera choisir le mode et/ou la puissance désirée.

Les fonctionnalités

Sèche linge (pour déshumidifier les pièces dans lesquelles du linge humide entraine un taux d’humidité important), purificateur d’air, au niveau des fonctionnalités supplémentaires et minuteur pour les modèles manuels ainsi que mode ventilateur, télécommande ou encore

FAQ (Foire Aux Questions)

Un déshumidifcateur peut-il être efficace contre les allergies ?

Cela dépend de votre allergie. Les allergènes comme les moisissures et les acariens se développent beaucoup plus en milieu humide. Un déshumidificateur peut être un outil précieux dans ce genre de cas. Si les allergènes ne sont pas affectés dans leur développement par l'humidité, comme les poils de chat ou les pollens, un déshumidificateur n'y changera malheureusement rien.

Est-ce qu'un déshumidificateur repart tout seul en cas de coupure électrique ?

Cela dépend des modèles. La plupart des modèles automatiques gardent en mémoire les réglages qu'ils avaient avant la coupure. Cependant chaque modèle est différent et certains ne la conservent pas du tout alors que d'autres la conservent si la coupure ne dure pas très longtemps.

Y a t-il un entretien particulier à prévoir ?

L'entretien se limite à vider le bac d'eau lorsque celui-ci est plein. Il est à noter que sur la plupart des bons déshumidificateurs, une sécurité coupe l'appareil pour éviter que le bac ne déborde lorsqu'il est plein. Si le ventilateur est équipé d'un filtre, nettoyez le une fois tous les 15 à 30 jours.

Est-ce qu'un déshumidificateur va alourdir ma facture d'électricité ?

Très peu. La consommation électrique d'un déshumidificateur n'a rien à voir avec celle d'un radiateur ou d'un climatiseur. La moyenne de consommation des déshumidificateurs de notre sélection se situe aux alentours des 300W, contre 1000 à 2000W pour un radiateur électrique classique. De plus, il ne consomme pratiquement plus rien quand le taux d'humidité souhaité est atteint.